Good Morning Management

Qu'est-ce que le bonheur sinon l'accord simple entre un individu et l'existence qu'il mène. Albert Camus.

Equipe de France de Handball : la petite entreprise qui ne connaît pas la crise

Depuis maintenant 25 ans, l’équipe de France règne sur la planète Handball et s’applique à marquer l’histoire d’une empreinte indélébile. A l’occasion de leur 6ème sacre, hier soir contre l’équipe norvégienne, nous revenons sur les raisons de cette domination sans partage. Les experts, telle une PME qui réussit à performer sur la durée en volant de titre en titre et de records en records, accumulent les succès et les performances en affichant une énergie phénoménale et une joie sincère d’être ensemble. Dès lors, quels leviers, transposables au monde de l’entreprise, permettent au handball français de dominer à ce point sa discipline ? Existerait-il une recette « miracle » pour qu’un groupe humain réussisse à prendre du plaisir tout en performant durablement ? Eléments de réponse.

1.     Une mission qui mobilise les énergies dans un système cohérent.

Dans deux ouvrages majeurs, « Bâties pour durer » et « De la performance vers l’excellence », Collins étudie de façon minutieuse et factuelle les facteurs qui permettent à certaines entreprises de performer durablement. Il est à noter que ces dernières présentent invariablement des résultats bien supérieurs à leurs concurrents directs alors que ceux-ci évoluent pourtant dans le même contexte et bénéficient de moyens équivalents.

Collins révèle que les entreprises les plus performantes ne sont pas celles qui ont le plus de moyens, ou celles qui se montrent les plus agressives. Ils constatent que toutes les entreprises qui parviennent à sortir du lot ont un point commun : elles rêvent en cohérence avec leur ADN. En effet, LA mission, la raison d’être, est la force motrice qui a le plus d’impact sur l’envie de l’être humain car elle donne du sens à chacune de nos actions. Cette dernière doit être alignée avec deux piliers déterminants qui composent une entité, quel que soit sa nature :

1.     Les valeurs : Qui sommes-nous ? Elles vont déterminer la manière dont on se comporte au sein du système

2.     La pépite : ce point fort différenciant sur lequel on va s’appuyer pour mener à bien notre mission

De ce système cohérent découlent alors un projet d’entreprise, une organisation, des chantiers stratégiques, les enjeux, les objectifs et toutes les actions quotidiennes de l’entreprise. La cohérence du système est à cet égard une des grandes caractéristiques des experts, ceux-ci étant parfaitement alignés.

La mission des experts ? Dominer le handball mondial et marquer un peu plus chaque jour l’Histoire de ce sport pour faire la fierté de tout un peuple.

Leurs valeurs, pas explicitées, transpirent cependant dans toutes les interviews des bleus et nourrissent incontestablement cette noble mission.

1.     Solidarité : nous avons l’esprit d’équipe, nous sommes vecteurs de cohésion, nous avons le sens du collectif

2.     Responsabilité : nous sommes disciplinés en défense, nous sommes rigoureux, nous nous concentrons sur les détails

3.     Générosité : nous avons le goût de l’effort, nous sommes excentriques pour divertir nos fans, nous nous dépassons constamment

4.     Détermination : nous jouons systématiquement pour gagner, nous faisons tout pour être toujours devant au score, nous ne sommes jamais rassasiés de victoires

Tels sont les fondements qui, intrinsèquement, structurent le quotidien de l’équipe.

Dumoulin : « On reste toujours dans notre système, ce qui amène une stabilité défensive. On reste tous ensemble en permanence. Et puis il y a un investissement total de chacun dans les tâches défensives car on sait tous comment se sont construit nos succès passés. »

Et le point fort des bleus dans tout ça ? La défense pardi ! Toute la stratégie de l’équipe repose sur deux murailles particulièrement difficiles à briser, un bloc défensif costaud et discipliné qui peut également compter sur deux immenses gardiens ; Thierry Omeyer, sans doute le plus grand gardien de tous les temps ; et Vincent Gérard qui sublime son art aux moments clés de la finale. A l’image de la finale du mondial 2009 à Zagreb, la stratégie toute entière est basée sur ce point fort qui engendre un véritable cercle vertueux. Une défense solide permet de récupérer des ballons de contre-attaque et de marquer de nombreux buts sur des actions de jeu rapide. Il y a moins d’énergie dépensée que sur des attaques placées ce qui permet de se concentrer les efforts sur les phases défensives.

Xavier Barachet : « On sait que c’est notre force depuis de nombreuses années. Donc on axe souvent nos efforts là-dessus. On a des joueurs exceptionnels dans ce domaine à quasiment tous les postes. On a de gros gabarits, imposants mais qui ont cette autre qualité d’être très mobiles. Cette polyvalence fait notre force. »

Cette cohérente parfaite est renforcée par une exceptionnelle stabilité du staff qui n’a connu que deux entraineurs sur les 25 dernières années et par le fait que la relève, à l’image de Quentin Mahé, se compose des enfants de la génération Richardson.

Cependant, la définition d’une mission intemporelle et un parfait alignement n’expliquent pas à eux seul ces performances hors du commun. Un projet qui sera moteur pour chaque membre de l’équipe et un management de la relation basé sur une intelligence émotionnelle très développée viennent s’ajouter aux facteurs de réussite énoncés ci-dessus.

2.     Mondial 2017, un staff qui crée les conditions de la motivation en faisant vivre un projet inspirant.

Les entreprises qui réalisent de grandes performances sur le long terme sont drivées par un projet ambitieux permettant de nourrir un peu plus chaque jours la mission intemporelle. Cela crée une énergie endogène chez les collaborateurs permettant qu’ils soient en mouvement dans la durée.

Le projet des experts pour le mondial 2017 est limpide, tant il est cohérent avec l’ADN de nos champions : « Faire naître et partager des émotions d’une intensité phénoménale avec le pays tout entier en lui permettant de communier autour du Handball ». De ce projet découle un objectif SMART : « récupérer la suprématie mondiale » après la deuxième place aux Jeux Olympiques de Rio.

Claude Onesta, qui est désormais le manager général des bleus, joue désormais le rôle de gardien du temple. Son nouveau poste, qui lui permet de prendre de la hauteur pour faire vivre le projet de la fédération, permet une passation de pouvoir en douceur pour éviter une rupture brutale et ainsi favoriser une continuité dans les résultats. En terme d’accompagnement du changement, il est difficile de faire mieux, le mot d’ordre étant « la progressivité. »

C’est donc à Didier Dinart et Guillaume Gille qu’incombe désormais la lourde tâche de poursuivre une épopée démarrée il y a maintenant plus de 25 ans. Avec plus de 300 sélections chacun, le binôme est parfaitement complémentaire et connait parfaitement les réalités et les exigences qu’imposent les grandes compétitions internationales. L’un est plutôt sanguin, le second est plutôt calme et réservé. Le premier est le référent défensif quand le second, ancien meneur, est un référent tactique incontestable.

Alors qui de mieux que deux anciens « du cru » pour prolonger et faire perdurer une philosophie qui fait ses preuves depuis maintenant ¼ de siècle ? D’autant qu’ils ont tous deux bénéficié de l’exemple de Claude Onesta, l’un des maîtres en la matière avec lequel ils ont tout remporté en tant que joueurs.

« Didier, la défense, c’est son domaine », rappelle Cédric Sorhaindo. « Il a toujours été reconnu pour cela. Il est en échange permanent. Il partage avec nous sa vision des choses. Il a une vision globale qui nous permet de tirer de meilleurs enseignements de nos erreurs. On hésite jamais à lui demander des conseils. »

A l’image de Nikola Karabatic, les deux entraineurs peuvent s’appuyer sur des cadres qui, de par leur exemplarité et leur palmarès, sont un relais quotidien de la philosophie des bleus, sur les parquets comme en dehors.

Nikola, meneur et pilier incontestable des experts, est, à l’image du groupe tout entier, totalement à sa place pour faire vivre le projet. Tout commence d’ailleurs en 2001 par une scène fondatrice qui changea sans doute le court de son existence : la victoire des « costauds » alors emmenés par Jackson Richardson. « J’avais suivi cela avec ma famille et je me souviens avoir vibré à chacune de leur victoire, notamment en finale contre la Suède. Cela m’a donné encore plus envie de faire ce sport. Quand je me projette un peu, je revois ces images de l’ambiance de la finale à Paris et je rêve de la retrouver. »

Le meneur du Paris Saint Germain parvient à faire la synthèse complexe et subtile entre exigence et bienveillance. Ce mentor pousse les jeunes champions en devenir dans leurs retranchements et les challenge au quotidien tout en veillant sur eux avec patience et bienveillance.

« J’essaie de rassurer les nouveaux, de les mettre en confiance, de les intégrer du mieux possible à l’équipe tout en étant exigeant et en leur faisant comprendre qu’être en équipe de France implique des devoirs et un état d’esprit. »

En résumé, la clé du succès d’une entreprise résulte de trois éléments indissociables : un rêve et un ADN cohérent et parfaitement aligné, un projet ambitieux non moins cohérent et un management de la relation qui crée les conditions de la motivation au quotidien. Pour les experts, ces leviers ont pour conséquence des performances exceptionnelles qu’aucune autre équipe n’a encore réalisée à ce jour.

L’équipe tricolore est en effet la seule à avoir remporté quatre grandes compétitions d’affilée dans la discipline. Elle est également la première, et à ce jour la seule nation, à avoir détenu simultanément les trois trophées majeurs (championnat d’Europe, du monde et Jeux olympiques), et ce à deux reprises, en 2010 et en 2015. Bravo aux experts et merci à eux pour toutes les émotions positives qu’ils nous en ont transmis durant ce mondial.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

© 2017 Good Morning Management — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑